Les peurs et les phobiesđŸ˜±.


Lorsque je reçois des client.e.s en cabinet, j’aime faire la distinction entre peurs et phobies. et je pose au moins ces 2 questions :

Question 1 : Avez-vous peur des araignĂ©es au point de ne mĂȘme pas prendre le risque de faire une balade en forĂȘt et d’en croiser une ? Ou quand vous en voyez une vous perdez vos moyens ? L’idĂ©e est de mesurer oĂč en est la peur et si elle empĂȘche la personne de vivre sa vie normalement. Une autre question est intĂ©ressante,

Question 2 : Avez-vous uniquement cette peur ou vous en avez ou en avez-vous eu d’autres ? Si la personne a d’autres peurs qui nuisent Ă  son quotidien ou si elle a l’impression qu’une peur en chasse une autre, il s’agit probablement d’anxiĂ©tĂ©.

Évidemment mon approche et mon accompagnement seront diffĂ©rents selon les rĂ©ponses apportĂ©es.


La peur

Tout d’abord la peur est une Ă©motion naturelle et utile (comme toutes les Ă©motions), elle nous sert Ă  mesurer le danger, Ă  Ă©viter les risques, elle donne aussi l’alerte et la force de fuir en cas de besoin.

Nous avons tous de nombreuses peurs ou prĂ©fĂ©rences, ex. prendre la voiture vs l’avion, l’escalier vs l’ascenseur. Il y a aussi des peurs archaĂŻques comme la peur du noir, des chiens ou des insectes. MĂȘme si c’est parfois dĂ©sagrĂ©able, elles ne nous empĂȘchent pas de vivre.

En revanche, lorsque la peur nous paralyse en l’absence de danger rĂ©el, prend des proportions dĂ©mesurĂ©es, monopolise nos pensĂ©es et influence de façon nĂ©gative nos comportements et nos choix, elle devient pathologique.


Les phobies 

Elles sont une forme de troubles anxieux oĂč l’angoisse se focalise sur un objet, une situation ou une activitĂ© prĂ©cise qui ne la justifie pas. Si certaines formes s’attĂ©nuent gĂ©nĂ©ralement grĂące Ă  des stratĂ©gies d’évitement, d’autres peuvent perturber sĂ©rieusement la vie quotidienne.


3 types de phobies

La phobie simple, est la peur anormale, excessive et injustifiĂ©e d’un objet ou d’une situation. Par exemple, la peur de certains animaux, du vide, de l’avion, de l’eau, des miroirs, des aiguilles… Il y aurait plus de 6 000 sortes de phobies simples ! Certaines sont assez rĂ©pandues et connues, comme la peur des lieux clos (claustrophobie), la peur des aiguilles (bĂ©lĂ©nophobie), ou encore la peur des chiens (cynophobie), d’autres peuvent sembler plus Ă©tranges comme la peur des clowns, du mariage, des lapins ou des escargots. Il n’y a rien de logique et le danger n’est pas forcĂ©ment le dĂ©clencheur. TrĂšs souvent ces peurs sont liĂ©es Ă  un besoin de contrĂŽle excessif ou la peur de la mort. La plupart des personnes vivent avec leur peur en mettant en place des stratĂ©gies d’évitement.

L’agoraphobie, c’est le fait de redouter de se retrouver dans des lieux publics dont on pensent ne pas pouvoir s’échapper. Par exemple dans les transports en commun, centres commerciaux, files d’attente ou thĂ©Ăątres. Certain.e.s agoraphobes restent chez eux pendant des annĂ©es, ne sortant qu’exceptionnellement, accompagnĂ©s d’un proche de confiance. Les personnes souffrant de troubles paniques dĂ©veloppent parfois une agoraphobie, mais certain.e.s agoraphobes ne connaissent pas ce type de trouble.

La phobie sociale est une forme grave et parfois trĂšs invalidante de phobie. Elle se caractĂ©rise par la peur d’ĂȘtre observĂ© et jugĂ© par les autres, ou encore d’ĂȘtre gĂȘnĂ© ou humiliĂ© par ses propres actions. Elle se manifeste par une peur dĂ©raisonnable d’une ou plusieurs situations sociales : peur de prendre la parole devant un groupe, de s’adresser Ă  des inconnus, de manger sous le regard des autres, d’aborder une personne du sexe opposĂ© ou encore de se rendre Ă  l’école. Dans ce dernier cas, on parle aussi de phobie scolaire. La phobie sociale interfĂšre fortement avec le travail ou l’école et peut conduire Ă  la dĂ©pression.


En tant que Sophrologue & HypnothĂ©rapeute, il me semble essentiel de faire la diffĂ©rence entre ses diffĂ©rentes peurs pour pouvoir vous accompagner au mieux et vous rĂ©orienter si besoin. En effet, si les peurs peuvent disparaĂźtre en 1 ou 2 sĂ©ances d’Hypnose, les phobies nĂ©cessitent souvent un accompagnement plus poussĂ© voire un soutien mĂ©dicamenteux s’il s’agit d’anxiĂ©tĂ© profonde. Je collabore avec des psychologues ou psychiatres pour un suivi plus complet.

Ne laissez pas vos peurs vous gĂącher la vie… Parlons-en.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

%d blogueurs aiment cette page :