Les troubles du sommeil.


Voilà un sujet qui revient souvent dans les discussions, et pour cause, en France 1 personne sur 3 souffre de troubles du sommeil. Ces troubles prennent des formes diverses et variées selon leurs origines et les personnes elles-mêmes. Ils semblent s’installer insidieusement et c’est comme ça qu’on entend « je me suis toujours couchée tard », « je n’arrive pas à dormir le matin », « je suis souvent éveillé 2-3h par nuit », « je suis comme ça »…. Ce n’est pas parce qu’une situation est installée qu’on ne peut pas y remédier ! 

Le sommeil est un état naturel pendant lequel le corps et l’esprit se régénèrent, les émotions sont accueillies et digérées, les apprentissages intégrés, c’est une des clés pour se sentir bien dans sa tête et dans son corps. Les troubles du sommeil sont donc un symptôme révélateur d’un dysfonctionnement.


Comment fonctionne notre sommeil ?


Les troubles du sommeil peuvent être classés en 3 catégories :  

1- LES DYSSOMNIES

Un nom compliqué qui regroupe l’insomnie d’origine psychologique (incapacité à dormir la nuit), l’insomnie d’altitude, l’insomnie d’origine extérieure (extrinsèque), les troubles du sommeil liés à l’alcool ou à des médicaments, la narcolepsie ou les apnées du sommeil.

On distingue l’insomnie de début de sommeil : incapacité à aller se coucher, malgré des signes évidents de fatigue – l’insomnie de maintien de sommeil, réveil nocturne parfois pendant plusieurs heures – l’insomnie de réveil précoce, réveil très tôt le matin. 

Une insomnie temporaire peut durer jusqu’à 3 semaines. Au delà, on parle d’insomnie chronique.

2- LES PARASOMNIES 

Des troubles du sommeil associés à des réveils nocturnes mais sans perturbation importante du sommeil ou altération de la vigilance au cours de la journée. Ces troubles sont surtout observés chez l’enfant mais peuvent persister chez l’adulte revêtant un caractère pathologique. 

Les parasomnies comprennent le somnambulisme, les terreurs nocturnes, les troubles du sommeil associé au sommeil paradoxal, le bruxisme nocturne et l’énurésie nocturne (incontinence urinaire au cours de la nuit).

3- Les troubles du sommeil d’origine psychiatrique, neurologique ou liés à d’autres maladies.


Quelles sont les causes de ces troubles du sommeil ?

1- LES DYSSOMNIES

L’insomnie chronique d’origine psychologique est due à un stress émotionnel ;

L’insomnie d’origine extrinsèque survient à la suite d’une modification de l’environnement de sommeil (lit d’hôpital, bruit, lumière, ronflement du partenaire) ou à la suite d’un événement important (maladie, perte d’un individu proche, changement d’activité professionnelle, examen) ;

L’insomnie peut survenir au cours d’un séjour en haute altitude (liée à la diminution en oxygène de l’air) ; Des troubles du sommeil peuvent être liés à la prise d’alcool ou de médicaments.

Chez certains patients, la consommation de 5 tasses de café peut être responsable de troubles du sommeil. 

La narcolepsie aurait une origine génétique, quand les apnées du sommeil, auront plutôt comme cause la dilatation du pharynx, obstruction des voies nasales, augmentation de la taille des amygdales, de la langue ou de la luette.

2- LES PARASOMNIES 

La cause du somnambulisme reste à jour floue, en savoir plus.

Le bruxisme nocturne débute à la fin de la deuxième décennie et disparaît le plus souvent spontanément vers l’âge de 40 ans.

Le stress semble jouer un rôle important dans l’origine de ce trouble. 

Les causes d’énurésie secondaire sont les troubles émotionnels, les infections urinaires, les malformations des voies urinaires et l’épilepsie.

3- LES TROUBLES D’ORIGINE PSYCHIATRIQUE OU NEUROLOGIQUES

Ils sont fréquemment accompagnés de troubles du sommeil notamment en cas de dépression, psychose maniaco-dépressive, neurologiques (migraines, algie vasculaire de la face, maladie de Parkinson… ou d’autres maladies type asthme, reflux gastro-oesophagien.



Quelles solutions pour lutter contre les troubles du sommeil ? 

La Sophrologie et l’Hypnose peuvent vous accompagner dans les troubles du sommeil. Notre objectif sera dans un premier temps d’agir rapidement sur le sommeil pour vous permettre de vous reposer et d’avoir des nuits plus réparatrices. En effet, bien souvent plus on est fatigué et moins on arrive à se reposer, plus on est fatigué et moins on arrive à prendre du recul, plus on est fatigué et moins on gère ses émotions… 

Quelques séances pour traiter le symptôme et vous permettre de récupérer, avant d’aller chercher la cause de ses troubles du sommeil. Nous pourrons aborder l’anxiété, le stress, les émotions, les agents stressantsÀ chacun ses raisons pour ne pas se laisser aller dans les bras de Morphée, et à chacun sa solution pour s’y abandonner à nouveau. 

Nous étudierons les causes médicales et si nécessaire il conviendra de consulter un spécialiste, la Sophrologie et l’Hypnose ne se substituent pas aux traitements médicaux classiques, mais se sont de bonnes techniques complémentaires et qui peuvent vous faire prendre conscience de beaucoup de choses vous permettant d’avancer au mieux dans votre vie et dans vos nuits. 


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :